Suivez-nous

Chef d’orchestre

Biographie

Récemment nommé à la tête du Toledo Symphony (USA), Alain Trudel est salué par La Presse pour son “immense talent de chef d’orchestre, de musicien et d’interprète”. Il est aussi le directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Laval, le premier chef des concerts jeunesse et famille de l’Orchestre du Centre national des Arts et premier chef invité de l’orchestre symphonique d’Ottawa. Trudel fut aussi chef attitré de l’orchestre de Radio-Canada, qu’il a conduit vers de nouveaux sommets de qualité artistique et pour lequel il a attiré l’estime du public et de la critique.

Alain Trudel a dirigé tous les grands orchestres du Canada, ainsi que des orchestres au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Italie, en Suède, au Brésil, en Russie, au Japon, à Hong Kong, en Malaisie et en Amérique latine. En 2009, il a fait ses débuts avec l’Opéra de Montréal dans la flute enchanté de Mozart et l’enregistrement en direct du gala 30e anniversaire. Il est depuis régulièrement invité par la maison et en mars 2017 il dirige la première mondiale de la version lyrique de “The Wall” avec grand succès (“The Wall Triomphe à Montréal.”  Le Figaro, Paris, “Toute la salle se leva d’un coup pour une autre ovation en criant « wow » and « bravo. » Rolling Stone Magazine). Il dirigera la premiere américaine à l’opéra de Cincinnati en juillet 2018.

Très engagé auprès de la nouvelle génération de musiciens, Alain Trudel a agi comme chef d’orchestre du Toronto Symphony Youth Orchestra de 2004 à 2012 et fut invité à plusieurs reprises à diriger l’Orchestre national des jeunes du Canada en tournée et sur disque. Il fut directeur musical des opéras et de l’orchestre à l’université de Western (2011-15) et exerce maintenant les mêmes fonctions à l’université d’Ottawa.

D’abord connu du public comme « le Jascha Heifetz du trombone » (Le monde de la musique), il s’est produit en tant que soliste avec des orchestres à travers le monde dont l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre philharmonique de Hong Kong, l’Orchestre de la radio autrichienne, le Festival Musica de Strasbourg, le Klangbogen Festival (Vienne), ainsi qu’aux festivals d’Akiyoshidai et de Hamamatsu (Japon). Il est également un compositeur respecté et joué à travers l’Amérique et en Asie.

Alain Trudel fut le premier Canadien à être  »artiste internationale Yamaha ». Il a récolté de nombreux honneurs, dont les prix Virginia Parker, Charles Cros (France), prix Opus et Heinz Unger. Le Centre de la musique canadienne l’a désigné « Ambassadeur de la musique canadienne », et il a reçu la médaille du Jubilé de diamant de la reine en 2012.

 

Récemment nommé à la tête du Toledo Symphony (USA), Alain Trudel est salué par La Presse pour son “immense talent de chef d’orchestre, de musicien et d’interprète”. Il est aussi le directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Laval, le premier chef des concerts jeunesse et famille de l’Orchestre du Centre national des Arts et premier chef invité de l’orchestre symphonique d’Ottawa. Trudel fut aussi chef attitré de l’orchestre de Radio-Canada, qu’il a conduit vers de nouveaux sommets de qualité artistique et pour lequel il a attiré l’estime du public et de la critique.

Alain Trudel a dirigé tous les grands orchestres du Canada, ainsi que des orchestres au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Italie, en Suède, au Brésil, en Russie, au Japon, à Hong Kong, en Malaisie et en Amérique latine. En 2009, il a fait ses débuts avec l’Opéra de Montréal dans la flute enchanté de Mozart et l’enregistrement en direct du gala 30e anniversaire. Il est depuis régulièrement invité par la maison et en mars 2017 il dirige la première mondiale de la version lyrique de “The Wall” avec grand succès (“The Wall Triomphe à Montréal.”  Le Figaro, Paris, “Toute la salle se leva d’un coup pour une autre ovation en criant « wow » and « bravo. » Rolling Stone Magazine). Il dirigera la premiere américaine à l’opéra de Cincinnati en juillet 2018.

Très engagé auprès de la nouvelle génération de musiciens, Alain Trudel a agi comme chef d’orchestre du Toronto Symphony Youth Orchestra de 2004 à 2012 et fut invité à plusieurs reprises à diriger l’Orchestre national des jeunes du Canada en tournée et sur disque. Il fut directeur musical des opéras et de l’orchestre à l’université de Western (2011-15) et exerce maintenant les mêmes fonctions à l’université d’Ottawa.

D’abord connu du public comme « le Jascha Heifetz du trombone » (Le monde de la musique), il s’est produit en tant que soliste avec des orchestres à travers le monde dont l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre philharmonique de Hong Kong, l’Orchestre de la radio autrichienne, le Festival Musica de Strasbourg, le Klangbogen Festival (Vienne), ainsi qu’aux festivals d’Akiyoshidai et de Hamamatsu (Japon). Il est également un compositeur respecté et joué à travers l’Amérique et en Asie.

Alain Trudel fut le premier Canadien à être  »artiste internationale Yamaha ». Il a récolté de nombreux honneurs, dont les prix Virginia Parker, Charles Cros (France), prix Opus et Heinz Unger. Le Centre de la musique canadienne l’a désigné « Ambassadeur de la musique canadienne », et il a reçu la médaille du Jubilé de diamant de la reine en 2012.